A propos de l'animatrice et de la formatrice

 

Du coq est mort à une poule sur un mur...

 

 

Petite, j’étais une enfant silencieuse et sage (si, si !) avant que mes parents comprennent que quelque chose clochait chez moi…Je vivais dans un brouhaha fait de sons incompréhensibles auxquels je ne réagissais pas. J’étais tout simplement sourde ! Appareillée dès mon entrée au CP, ce fut la découverte d’un nouveau monde : celui des bruits, des mélodies, des voix. A partir de là, ce fut l’enfer pour mes parents et ma grande sœur… Je découvris ma voix et je me mis à chanter à tue-tête à longueur de journée "le coq est mort" d'où les pluies incessantes qui suivaient..Laissant de côté mon projet devenir une grande diva, je grandis sans comprendre quel était mon "handicap". Malgré les nombreux malentendus, dans mon quotidien, j'arrivais à me fondre dans la masse en utilisant des stratégies de communication assez retorses. A l'âge de 35 ans, épuisée par mes efforts pour communiquer, je me suis décidée à aller à la rencontre du monde des Sourds et de leur belle langue : la Langue des Signes Française que vais m'acharner à apprendre à IVT (International Visual Théâtre). En 2016, j'ai fait la rencontre d'une assistante maternelle qui m'a sensibilisée à la communication gestuelle associée à la parole. Mais ma capacité à signer dans un contexte de la vie courante et dans le cadre de mon travail dans un institut de jeunes sourds ne me suffisait pas. J'avais besoin d'en savoir plus d'être formée à ce nouveau mode de communication avec les bébés. Après un an de réflexion et de recherches, j'ai décidé de suivre la formation d'animatrice et de formatrice en communication gestuelle associée à la parole en mars/mais 2018 avec Isabelle Cottenceau.  Après 12 années d'enseignement auprès d'un public de jeunes sourds, je suis devenue auto-entrepreneuse. Aujourd'hui, je suis formatrice auprès de professionnels de la Petite Enfance. Je suis également animatrice d'ateliers familiaux au sein de l'association Natbé. J'interviens aussi régulièrement dans une école Montessori (enfant de 3 à 6 ans) en tant qu'animatrice en L.S.F ainsi que dans une crèche accueillant un bébé sourd. J'évolue donc en équilibre permanent entre le monde du silence et le monde sonore. 

 

 

 

 

 

« Les entendants ont tout à apprendre à ceux qui parlent avec le corps.

La richesse de la langue gestuelle est un trésor de l’humanité. »

 

 

 Jean Grémion, auteur du livre ″La Planète des sourds″